10 tendances qui vont impacter les réseaux sociaux en 2021 selon HubSpot et Talkwalker

10 tendances
10 tendances qui vont impacter les réseaux sociaux en 2021 selon HubSpot et Talkwalker
Partager

Pour préparer 2021, HubSpot et Talkwalker ont identifié avec plus de 70 experts du monde entier, 10 tendances qui vont impacter les réseaux sociaux en 2021. Dans ce rapport, les experts passent à la loupe les tendances et leurs impacts sur les marques.

Le remixing remplace les contenus utilisateurs

Si le contenu généré par l’utilisateur est loin d’être un concept nouveau, la façon dont il est créé, généré et partagé se réinvente. L’essor du remixing, c’est-à-dire l’art de recréer des formats, modèles ou concepts existants pour exprimer sa proprepersonnalité ou ses idées, s’explique en grande partie par l’émergence d’applications comme TikTok ou Reels sur Instagram. Compte tenu de la volonté des marques d’interagir auprès de nouvelles audiences et de créer des contenus supplémentaires pour tirer leur épingle du jeu, il est probable que le remixing gagne du terrain en 2021.

Social gaming = gaming social

Lorsque la COVID-19 a forcé le monde entier à se confiner, les consommateurs ont trouvé dans les jeux vidéo une formidable source
de distraction. Que ce soit dans les jeux ou en dehors, des forums et groupes sur ce thème ont fleuri un peu partout, formant des communautés entières destinées aux divers fans. Les bénéfices des jeux commencent tout juste à être mis au grand jour. On sait par exemple que les joueurs développent des compétences précieuses, applicables au monde réel. À cet égard, l’année 2021 devrait se caractériser par une disparition de la stigmatisation associée aux jeux vidéo.

Les quatre principes clés de la COVID-19

Les répercussions économiques se feront nettement sentir en 2021. L’ombre projetée par le coronavirus persistera très probablement, et impactera durablement le comportement des consommateurs. En 2021, le ton sera donné par les 4 principes clés qui sous-tendent les contenus liés à la COVID-19 : Communauté, Sans contact, Hygiène et Compassion.

Le retour du marketing à l’ancienne

L’année 2019 est volontiers perçue comme une époque meilleure. Or, les sentiments positifs liés au « bon vieux temps » ont tendance à accentuer les émotions actuelles. L’attrait du marketing de la nostalgie est donc évident : en associant des émotions positives fortes à votre marque, il lui donne un avantage sentimental. En cette période d’incertitude et de ralentissement économique, cette pratique est de plus en plus courante, et pour cause : les consommateurs cherchent à renouer avec une époque plus heureuse pour oublier les problèmes actuels.

Les mèmes : le retour

Oubliez les émojis et les GIF. Pour communiquer, les réseaux sociaux ne jurent plus que par les mèmes, une manière ludique d’interagir avec les communautés qui se répand comme une traînée de poudre sur internet. Pourtant, les mèmes ne sont pas toujours mignons et positifs. Comme tout autre moyen de communication, ils peuvent être utilisés pour manipuler les internautes, notamment en normalisant les comportements extrêmes.

L’adaptation des géants des réseaux sociaux à la nouvelle normalité

Lorsqu’on étudie les tendances en matière de réseaux sociaux, il y a toujours quelqu’un pour prédire la fin d’une plateforme ou le triomphe imminent d’une autre. Cette année, les grandes plateformes sociales actuelles devraient conserver leur hégémonie en 2021et au cours des années suivantes. Elles adopteront peut-être de nouvelles fonctionnalités et s’adapteront aux tendances à leur propre façon, mais il est peu probable que leur importance décline de sitôt.

Le marketing de la nostalgie

L’année 2019 est volontiers perçue comme une époque meilleure. Or, les sentiments positifs liés au « bon vieux temps » ont tendance à accentuer les émotions actuelles. L’attrait du marketing de la nostalgie est donc évident : en associant des émotions positives fortes à votre marque, il lui donne un avantage sentimental. En cette période d’incertitude et de ralentissement économique, cette pratique est de plus en plus courante, et pour cause : les consommateurs cherchent à renouer avec une époque plus heureuse pour oublier les problèmes actuels.

La désinformation numérique

Les réseaux sociaux ont toujours brouillé la frontière entre les faits et la fiction. Prenez par exemple les vies ultra-idéalisées de certains Instagramers ou les faux comptes sur Twitter. La crise sanitaire de COVID-19 a particulièrement mis le doigt sur le problème de la désinformation. La société fait face à un avenir incertain, une précarité qui a généré une prolifération de fausses informations,amenant même certains consommateurs à prendre des décisions qui ont changé le cours de leur vie. En 2021, les marques et lesréseaux sociaux se donneront pour mission de souligner la vérité et de mettre un terme aux « fake news ».

Le marketing conversationnel

Le marketing est une pratique qui va dans les deux sens. Aujourd’hui,les marques ne peuvent plus se contenter de crier leurs messages sur tous les toits et de croiser les doigts pour en retirer des bénéfices. Elles doivent plutôt se concentrer sur la conversation et les relations, c’est-à-dire discuter avec les consommateurs pour établir ces relations et générer ainsi des ventes.

L’impact des audiences socialement responsables

C’est la tendance numéro un selon notre enquête. En 2020, l’impact de cette génération socialement responsable (et de la future génération Alpha) sur les marques, les politiques et la société dans son ensemble a été révélé au grand jour. Les entreprises devront aborder davantage des sujets comme la santé mentale, l’inclusivité et la justice sociale, sans quoi elles risqueront de perdre toute utilité et de devenir obsolètes en 2021.

Télécharger le rapport : ici

Partager

Laisser un commentaire