Reconstruire l’égalité : un nouveau guide pour assurer le retour des filles à l’école après la COVID-19

Reconstruire l’égalité
Partager

Développé conjointement par Plan International, l’UNESCO, l’UNGEI, l’UNICEF et le Fonds Malala, ce nouveau guide propose des actions ciblées à l’intention des praticiens des ministères de l’Éducation et d’autres décideurs pour reconstruire l’égalité grâce à des systèmes éducatifs sensibles au genre et assurer la continuité de l’apprentissage des filles suite à la pandémie de COVID-19.

Il s’inscrit dans le cadre d’une campagne de plaidoyer plus large menée par la Coalition mondiale pour l’éducation pour assurer la continuité pédagogique, en complément des orientations déjà existantes telles que le Cadre des Nations Unies pour la réouverture des écoles et le Guide du praticien pour un retour à l’école en sécurité du Global Education Cluster.

Le guide propose des actions ciblées à l’intention des décideurs et praticiens des ministères de l’éducation et toute autre personne impliquée dans la prise de décisions pour une reconstruction des systèmes éducatifs sensibles au genre et pour assurer la continuité de l’apprentissage des filles.

Le guide prend en compte quatre des dimensions clés des fermetures d’écoles : 1) l’apprentissage, 2) la santé, la nutrition, l’eau, l’assainissement et l’hygiène, 3) la protection et 4) les enseignants. Il fournit des recommandations pour chacune de ces dimensions, en tenant compte de la nécessité d’atteindre les plus marginalisés, de la mobilisation et de l’engagement communautaires et de la participation significative des filles et des femmes dans tous les aspects du processus pédagogique.

Les recommandations sont présentées selon un continuum qui prend en compte les différentes actions qui doivent être mise en œuvre avant, pendant le processus et après la réouverture effective des écoles, reconnaissant que les écoles pourraient fermer à nouveau face aux futures vagues de la pandémie. Ces mesures comprennent :

1 – L’usage de données et preuves sensibles au genre pour éclairer les actions, notamment des données ventilées par sexe et un suivi sensible au genre pour identifier les pratiques prometteuses pour promouvoir l’égalité des genres.

2 – La mise en œuvre de politiques, lois et plans visant à promouvoir les droits des filles, notamment la suppression des pratiques discriminatoires qui entravent la participation, l’achèvement des études par les filles et leur capacité à mettre en pratique leur apprentissage.

3 – Un financement durable pour obtenir des résultats, en garantissant le financement de l’éducation des filles, ainsi que des initiatives de santé, de protection sociale et de relance économique dans une optique d’équité.

Les recommandations sont éclairées par quatre « principes directeurs » essentiels pour une approche de reconstruction de l’égalité sensible au genre. Ces principes soulignent la nécessité d’une approche à l’échelle du système, intégrée et coordonnée qui donne la priorité aux mesures visant à ramener toutes les filles à l’école, y compris les plus marginalisées et celles qui n’étaient pas scolarisées auparavant. Les principes directeurs demandent également qu’une priorité soit accordée au leadership des filles et des femmes à toutes les étapes de la réponse éducative à la pandémie de COVID-19 et de la planification de la reprise, ainsi que pendant la planification à long terme du secteur de l’éducation.

Pour télécharger le rapport dans son intégralité : cliquez-ici .

Reconstruire l'égalité - Guide de rescolarisation des filles

Source et article complet : Partenariat Mondiale pour l’Education

Partager

Laisser un commentaire