Rapport sur les résultats du PME 2020 : état des lieux des progrès du partenariat

Resultats 2020
Partager

Le PME progresse régulièrement dans sa mission de fournir une éducation de qualité aux enfants les plus marginalisés à travers le monde. Le rapport sur les résultats 2020 montre que dans les pays partenaires, davantage de filles et de garçons bénéficient d’une éducation.

Le Rapport sur les résultats 2020 est désormais disponible !

En quatre chapitres, 18 annexes et 126 pages, le rapport détaille et analyse les résultats obtenus par le partenariat sur la base des 37 indicateurs de son cadre de résultats (28 des indicateurs ont connu des progrès impressionnants cette année).

L’aperçu des résultats et le résumé analytique sont de bons points de départ pour avoir une image globale des progrès. Vous y apprendrez par exemple que :

  • Aujourd’hui, davantage d’enfants sont scolarisés et achèvent leurs études dans les pays partenaires. Depuis 2002, année de lancement du PME, 160 millions d’enfants de plus sont scolarisés, dont 82 millions de filles de plus.
  • 3 enfants sur 4 achèvent désormais l’enseignement primaire et la moitié des enfants achèvent le premier cycle du secondaire.
  • 70 % des pays partenaires disposant de données ont amélioré leurs résultats d’apprentissage.
  • Les pays partenaires continuent d’accroître la part de leurs budgets nationaux consacrés à l’éducation, avec une augmentation impressionnante de 4,8 milliards de dollars US au cours des 4 dernières années.
Rapport sur les résultats 2020

Bien entendu, le travail du partenariat doit se poursuivre et plusieurs domaines ont encore besoin d’une attention particulière si l’on souhaite accélérer les progrès vers l’atteinte de l’ODD 4 :

  • L’égalité des genres doit rester une priorité de l’agenda de tous les partenaires du PME et être intégrée dans les stratégies sectorielles, les plans de mise en œuvre et les efforts de suivi, afin que tous les enfants certes, mais surtout les filles, puissent accéder aux opportunités qu’une bonne éducation peut leur offrir.
  • Les données doivent être rendues disponibles car elles constituent une base indispensable à l’élaboration et la mise en œuvre des réformes pouvant répondre aux besoins identifiés.
  • Les enseignants doivent demeurer une priorité, car ils sont essentiels à des systèmes éducatifs efficaces. Ils doivent avoir le soutien et disposer des ressources dont ils ont besoin pour faire en sorte que les enfants apprennent réellement.
  • Les programmes extérieurs doivent être alignés plus étroitement sur les systèmes nationaux. Cela permettrait d’éviter une duplication des efforts, de suivre les priorités des pays et de renforcer les capacités des acteurs pour la mise en œuvre des programmes qui suivront les leurs.

Avec des millions d’enfants toujours non scolarisés à cause de la pandémie de COVID-19, le travail de tous les partenaires du PME est plus important que jamais. Rendre les systèmes éducatifs plus résilients aux crises signifie mieux les reconstruire, car des millions d’enfants pourraient être scolarisés, puis déscolarisés et ensuite rescolarisés, et ce pendant des mois ; des millions d’enseignants devront apprendre de nouvelles façons d’enseigner à distance et des millions de parents devront s’engager de diverses manières pour soutenir l’apprentissage de leurs enfants.

Télécharger : Cliquez-ici

Plus d’information : Cliquez-ici

Source : Partenariat mondial pour l’éducation

Partager

Laisser un commentaire